Post de Gabriel

À Besançon, stop à la criminalisation des oppositions !

Nous venons d'apprendre avec stupeur que l'une de nos camarades, Claire Arnoux, fait actuellement l'objet d'une menace de dépôt de plainte dans le cadre de son engagement écologiste au sein de l'association Les jardins des Vaîtes.

Rappel des faits : l'association Les jardins des Vaîtes, qui s'oppose à l'urbanisation des espaces naturels et jardins du quartier des Vaîtes, organise le samedi 20 avril un Troc aux plantes accompagné de débats, d'animation pour les enfants et de musique.

Cette manifestation, familiale et bon enfant, a fait l'objet d'une demande d'occupation de l'espace public auprès de la mairie pour pouvoir s'installer paisiblement le long de la rue Anne Frank le temps d'un après-midi. Le service municipal de la voirie n'a d'ailleurs rien trouvé à redire à l'organisation de cet événement.

L'association a pourtant reçu un curieux mail de la société Territoires 25 (dont la mairie est actionnaire principal) lui intimant de déplacer son événement sur un parking privé inadapté, tout en accompagnant cette nouvelle « proposition » de conditions inacceptables. Il est en effet demandé à l'association de renoncer à sa liberté d'expression en s'interdisant tout affichage critique du projet, et à sa présidente Claire Arnoux de se porter garante tous les incidents qui pourraient survenir sur le quartier durant cette journée, qu'ils soient ou non le fait de l'association ! Ces exigences sont assorties d'une menace de dépôt de plainte.

Il s'agit clairement d'une tentative d'intimidation d'une opposition pourtant totalement pacifique. Cette criminalisation du débat est inacceptable.

Nous appelons donc Jean-Louis Fousseret, maire de Besançon, à revenir à la raison, à ne pas se laisser aller à la criminalisation des opposant•es, et à laisser ce Troc aux plantes se dérouler tranquillement.

Laurence Lyonnais et Gabriel Amard candidat•e•s, de la France insoumise aux élections européennes seront présents le samedi 20 avril pour apporter leur soutien à l'association.

Besançon l'insoumise

avec le soutien des candidat.e.s de la France insoumise aux Elections Européennes, Anne-Sophie Pelletier, Laurence Lyonnais et Gabriel Amard.