Post de Gabriel

Un 3 mai pour un nouveau Front Populaire .

Adresse aux député-e-s abstentionnistes de Gauche

 

En vous abstenant vous avez voulu montrer votre refus du plan injuste du premier Ministre Manuel Valls. 40 Milliards d'euros offerts aux entreprises contre 50 milliards pris dans la poche des salariés et des retraités. C'est un tournant sans précédent dans l'histoire de la gauche, jamais de tels reculs sociaux n'avaient été enregistrés, jamais le P S n'avait trahi de la sorte les citoyens et les citoyennes qui lui ont pourtant fait confiance. La transformation d'une partie de l’exécutif en défenseur du libéralisme le plus dur et le plus idéologique désespère nos électeurs et les rend orphelins. Les larmes de Marie-Noëlle Lienemann révèlent l'état de nerfs dans lequel nous sommes tous. Comme vous elle m'ont touché, comme vous je ne peux pas les supporter.

 

Ce choc, nous le subissons tous de plein fouet, le dernier sondage pour les européennes donne le total des voix de gauche à un peu plus de 30% dans le Sud-Est. Dans sa folie libérale Manuel Valls entraîne l'ensemble de la gauche. La ligne intenable de l'austérité crée la déception et la démobilisation. Nous l'écrivions ensemble il y a bien longtemps dans "Faut-il interdire le Front National?", la seule réponse à la montée du Front National est de mener une politique de Gauche audacieuse et assumée. Faisons la!

Je sais votre attachement à la gauche, je sais que vous aussi vous souffrez des non-sens du pouvoir et de son impassibilité face à l'injustice et à la misère. Je vous sais sincère mais pourtant votre cri n'arrive pas à être entendu. En vous abstenant vous avez mêlé vos voix à celle de la droite qui cherchait par là à donner un bon point à Manuel Valls. N'ayez plus peur de la désobéissance, reprenez votre liberté de parlementaires et assumez les valeurs que nous avons en commun. Ensemble nous pouvons construire des alternatives, travailler et réinventer le socialisme et l'écologie du XXIe siècle. Nous avons des héritages et des combats communs. Nous devons les faire revivre. Le 3 mai marque l'anniversaire de la victoire du Front Populaire aux élections législative de 1936. Ce partage et ce formidable élan retrouvons le !