Post de Gabriel

Avenir Citoyen : «Non à l’état d’urgence et à la déchéance de nationalité !»

Non à l’état d’urgence et à la déchéance de nationalité

L’Etat d’urgence n’a pas prouvé son efficacité dans la lutte contre le terrorisme. Sa constitutionnalisation et sa prolongation constituent une atteinte à notre patrie Républicaine. Cette situation porte atteinte aux libertés individuelles et collectives.

Pour avenir citoyen, cette énième modification d’une Constitution de toute façon obsolète, est un nouveau pas vers l’instauration d’un régime autoritaire. Ses premières manifestations se sont déjà produites : depuis l’instauration de l’état d’urgence, les droits civiques ont rabougri. Les mesures policières se sont tournées moins vers d’éventuels terroristes que vers des militants écologistes et syndicaux. Constitutionnaliser l’état d’urgence, c’est encourager ces dérives.

Lire la suite...

Et maintenant ?

La seule réponse possible naîtra d'un travail de refondation de tout de fond en comble avec la participation d'un grand nombre de nos concitoyen-ne-s. J'ai participé avec mes camarades à la rédaction de ce communiqué lors de notre rencontre de lundi 7 Décembre 2015. Nous avons pris le temps. La politique n'est pas un jeu et encore moins une histoire de spécialistes. Les militants du PG dans le Jura sont des salariés, des paysans, des retraités comme d'autres dans la diversité du Peuple. Voilà ce qu'ils disent :

A l'issue du scrutin du 1er tour des élections régionales 2015, les militant-e-s du parti de gauche du Jura constatent que la stratégie de forces d'opposition de gauche voulue par le Parti Communiste Français et Europe Ecologie-Les Verts, qui consiste à partir en ordre dispersé, ne permet pas de constituer une alternative à la politique gouvernementale, aux droites et à l'oligarchie. Pire, l’extrême droite ne rencontre aucune résistance crédible. Ces forces obtiennent officiellement et respectivement 4,62 % et 3,91 % des suffrages exprimés.

Faute de mieux, les électeurs et électrices de gauche choisissent l'abstention ou utilisent encore le bulletin du Parti Socialiste dans l’isoloir, alors que ce parti mène des politiques de droite.

Lire la suite...

Attentats de Paris

Citoyennes, citoyens,

Notre pays se réveille en deuil ce matin. Des lâches s'en sont pris par surprise à des malheureux sans défense cette nuit en Ile de France et dans la Capitale.

Notre première pensée va à celles et ceux qui ont été assassinés par ces fascistes et à tous ces blessés glacés par la violence de tels actes. Notre solidarité s'adresse aux familles des morts choquées et déboussolées. Chacun a le cœur qui saigne et reste un temps stupéfait face à une pareille violence.

Avenir citoyen formule le vœu que chaque citoyenne et citoyen conserve son sang froid et sa capacité de discernement. Les terroristes cherchent à attiser la haine et faire naître chez nous la peur, nous devons leur opposer la Paix, la laïcité et la Fraternité.

Avenir citoyen participera des rassemblements de solidarité et du deuil national de 3 jours en France.

Pour Avenir Citoyen en BFC, le 14 Novembre 2015
Gabriel Amard

La cantine est un service public laïque qui doit proposer des repas équilibrés au plan nutritionnel

Communiqué de Gabriel Amard, Co-initiateur d'Avenir Citoyen, le Rassemblement de Bourgogne et de Franche-Comté

La suppression des repas de substitution au nom de la laïcité dans les cantines scolaires de Chalon-sur-Saône révèle tout d'abord de l'hypocrisie puis que cette municipalité comme la plupart des municipalités UMP, UDI ou PS vote des subventions abondantes aux structures et établissements confessionnels catholiques. Ce n'est donc pas au nom de la Laïcité mais au nom d'une ségrégation anti-musulmane que cette décision est prise. Il n'y a qu'un pas pour que cette équipe rejoigne le FN.

En matière de restauration scolaire, ce qui compte, c'est que chaque enfant puisse manger à sa faim quelles que soient ses origines, sa religion ou le parler de ses parents. Maintenir et renforcer la restauration scolaire est un enjeu de santé publique à l'heure où trop d'enfants n'ont qu'un repas équilibré par jour, celui de la cantine. La restauration scolaire ne doit plus être une option laissée au bon vouloir des maires mais devenir une compétence obligatoire.

Lire la suite...

Monsanto condamné c'est un autre modèle agricole en perspective.

Communiqué de Gabriel Amard, co-initiateur du Rassemblement citoyen Bourgogne-Franche-Comté

Le jeudi 10 septembre, le géant américain des semences, des OGM et des pesticides a été condamné pour la deuxième fois après une condamnation en première instance en 2012 à la cour d’appel de Lyon cette fois-ci, face à l’agriculteur céréalier de Charente Paul François.

L’agriculteur de Bernac avait été intoxiqué en avril 2004 après avoir inhalé des vapeurs du Lasso, herbicide pour maïs, interdit à la vente au Canada (1985), en Belgique (1992), en Grande-Bretagne et en France depuis 2007.

Je me joins évidemment à toutes celles et ceux qui se réjouissent de la victoire de Monsieur Paul François, qui intervient dix ans après sa plainte. Mais si Monsanto a perdu une bataille, le modèle de l’agro-business et des multinationales agro-alimentaires et des semenciers géants n’ont pas du tout perdu la guerre.

Lire la suite...

Nous soutenons la grève des personnels du Centre culturel Les Cordeliers et dans leur adresse aux élu-e-s d’ECLA

Communiqué de Gabriel Amard, co-initiateur du Rassemblement citoyen Bourgogne-Franche-Comté

La perte cet été de 1,6 équivalent temps plein et dans l’attente de la prise de fonction du nouveau directeur le 5 octobre prochain, les personnels du Centre culturel communautaire des Cordeliers ne peuvent plus assurer normalement la qualité du service public.

L'accueil du public n'est que la part visible des tâches qui incombent aux personnels de médiathèque : la préparation des collections, des manifestations culturelles occupe une place importante de leur temps de travail. Or monsieur Pélissard et l'ECLA semblent l’ignorer. Pire, ils ont l’air de faire exprès de ne pas l’entendre.

Lire la suite...

La visite de François Hollande en Haute-Saône n’y changera rien : sa politique est un échec !

Communiqué de Gabriel Amard, co-initiateur du Rassemblement citoyen Bourgogne-Franche-Comté

Le président de la République, le Premier ministre et de nombreux ministres sont en pleine campagne des régionales en Haute-Saône, pour officiellement les Assises de la ruralité. Les visites cosmétiques des membres du gouvernement en Franche-Comté n’y changeront rien : leur politique libérale un échec !

Les agriculteurs peinent à vivre du fait de prix cassés par la grande distribution, d’un modèle agricole centré sur le productivisme et les exportations, du fait du dumping social des agriculteurs allemands qui font travailler des travailleurs détachés, du fait de la fin des tarifs fixés du lait, de l’absurde conflit avec la Russie qui ferme le marché à de nombreux exploitants, du fait d’une politique agricole commune qui a trop longtemps favorisé la sur-production, et qui se tourne trop lentement vers une agriculture écologique et responsable. Les accords de la filière et les engagements du gouvernement pris cet été ne modifieront en rien la donne.

Lire la suite...

L’enfouissement des déchets nucléaires à Bure retoqué par le Conseil Constitutionnel

Le Conseil constitutionnel a jugé anticonstitutionnels plusieurs articles de la loi Macron, dont des mesures sur la justice prud’homale, le plafonnement des indemnités de licenciement, une modification de la loi Evin sur la publicité des produits alcoolisés et l’enfouissement des déchets nucléaires.

Ces deux dernières mesures sont d’après les Sages des cavaliers législatifs, c’est-à-dire des dispositions qui n’ont rien à faire dans la loi pour la croissance et l’activité du ministre de l’Economie.

Lire la suite...

Enfouissement nucléaire à Bure : Macron se moque du peuple et de l’environnement !

Alors que la loi Macron sera définitivement adoptée ce vendredi 10 juillet 2015, avec la troisième utilisation en moins d’un an sur un même texte de l’article 49.3 de la Constitution, le gouvernement a de manière sournoise accepté un amendement sur l’enfouissement des déchets nucléaires à Bure de Gérard Longuet un jour avant le passage final devant l’Assemblée nationale !

Lire la suite...

MJC en danger, éducation populaire attaquée !

Les maires, pour la plupart qui se disent « républicains », réalisent partout dans le pays une attaque en règle contre les Maisons de la Jeunesse et de la Culture, les associations culturelles, et les festivals. Arguant de la baisse sans précédent des dotations de l’Etat décidées par le gouvernement social-libéral de Messieurs Hollande et Valls, les élu-e-s « Les Républicains » suppriment partout en France les subventions aux MJC, aux associations culturelles, annulent des festivals. A Lons-le-Saunier (Jura), dans ma ville, la MJC a été contrainte de fermer l’année dernière. A Chilly-Mazarin (Essonne), la MJC a été condamnée, à Savigny-sur-Orge (Essonne) elle se bat pour sa survie. A Chambéry (Savoie), Aubagne (Bouches-du-Rhône) et Pont-de-Chéruy (Isère), les MJC sont en danger. Sur la carte de France de suppression des festivals, de nouvelles villes se rajoutent chaque semaine.

Lire la suite...