Post de Gabriel

Ecotaxe, la fronde gagne la Bourgogne

Communiqué de Gabriel Amard - Candidat PG aux élections Européennes

La fronde sociale et politique contre l’écotaxe gagne d’autres régions françaises. Un moratoire est nécessaire.

Point de rappel. L’écotaxe poids-lourds n’est ni faite ni à faire dans ces conditions. Si vous en avez des doutes, lisez le communiqué de la Gauche par l’Exemple.

Mais il ne faut pas soutenir pour autant l’agriculture productiviste et l’agrobusiness au détriment des petits producteurs ! C’est pourtant ce que font bon nombre de manifestants des « Bonnets rouges », en s’alliant avec la FNSEA et le Medef à Quimper !

Lire la suite...

Soutien aux surveillants pénitentiaires de l'Est réclamant de meilleurs conditions de travail

Communiqué de Gabriel Amard - Candidat PG aux élections Européennes

Le 6 novembre 2013, l'entente syndicale pénitentiaire FO-SPS-CFTC a mobilisé près de 250 agents devant la direction inter-régionale des services pénitentiaires à Strasbourg. Ils venaient des maisons d'arrêt de Mulhouse, Nancy-Maxéville, Toul, Bar-le-Duc ou encore Vesoul. Ils demandent « l'ouverture de négociations sur la réforme statutaire et indemnitaire consacrant de réelles avancées pour les personnels d'encadrement et d'application ».

Lire la suite...

Le Groupe Centre France prévoit un plan de licenciements de 230 employés

Communiqué de La Gauche par l’Exemple - Laurence Sauvage, Secrétaire nationale aux Luttes sociales du Parti de Gauche et Gabriel Amard, Candidat aux élections européennes

Nous rejetons cette logique de concentration qui détruit les emplois et mine la liberté de la presse !

Le groupe de presse quotidienne régionale (PQR), qui possède les quotidiens La Montagne (Clermont-Ferrand), L'Echo Républicain (Chartres), La République du Centre (Orléans), L'Yonne Républicaine (Auxerre), Le Journal du Centre (Nevers), Le Berry Républicain (Bourges) et Le Populaire du Centre (Limoges), a annoncé un plan de licenciements de 230 emplois. Viendront s’y ajouter la suppression d’emploi de 66 autres salariés de l’imprimerie de labeur Fusium (Puy-de-Dôme) qui sera cédée, dans le cas ou un repreneur se fait connaître… Mais cela ne s’arrête pas là : trois autres entreprises de presse à Limoges (SNLP), Chartres (InterHebdo) et Clermont-Ferrand (télévision locale iC1). La encore, 35 journalistes seront concernés par ce plan de licenciements.

Lire la suite...