• Débusquons les Lobbys ?

    Ils s’insinuent dans nos assiettes, dans nos robinets, dans nos trajets, dans l’atmosphère. Ils forcent l’entrée de nos écoles, de nos gares, de nos hôpitaux. Ils tirent les ficelles de dirigeants au mieux complaisant pour leur permettre de répandre leur camelote dans toute l’Europe : glyphosates et pesticides, travail au rabais et autres casses sociales, réseau ferroviaire dépecé et autres privatisations de nos biens communs...

    En savoir plus
  • Les lobbys en Europe - Le grand trafic néolibéral

    Gabriel Amard a lutté pendant 25 ans, pour sortir les lobbys et la finance de la vie communale. Son combat le plus emblématique est sans nul doute celui contre les multinationales de l’eau, qu’il raconte dans La Guerre de l’eau, et L’eau n’a pas de prix. Pour toutes ses actions en faveur des biens communs du vivant, il s’est vu remettre un passeport de citoyenneté universelle à la Maison de l’UNESCO en mai 2013.

    En savoir plus
au fil de l'actualité

Cher-e-s lectrices et lecteurs, j’ai grand plaisir depuis Lons à vous annoncer la sortie, le 17 mars 2014, de mon nouveau livre, intitulé Le Grand trafic néolibéral, aux éditions Bruno Leprince. J’y démontre la manière dont est née et fonctionne l’Europe austéritaire. Ce « manuel de désobéissance européenne » fournit une critique sérieuse et documentée de l'influence croissante des lobbys sur les décisions européennes.
 
Durant ces 25 dernières années avant de m’installer dans le Jura, je n’ai eu de cesse de me battre pour sortir les lobbys et la finance de la vie communale. Mon combat le plus emblématique est sans nul doute celui contre les multinationales de l'eau, que je raconte dans L'eau n'a pas de prix et La Guerre de l'eau. En 2011, alors président de la communauté d'agglomération Les Lacs de l’Essonne, j'ai animé une équipe de citoyens, de professionnels et d'élus pour  créer une régie publique de l'eau et de l'assainissement, sortant ainsi du système Veolia. Pour avoir été directement confronté à la pression hostile des multinationales, je connais les enjeux relatifs aux trafics d'influence qui s'exercent en marge de la légalité pour capter la décision publique. Suez Environnement aurait ainsi payé 110 000 euros le cabinet de communication Vae Solis corporate pour me démolir et conserver sa position.


Prenant appui sur cette expérience, mais portant le sujet à une échelle différente, je vous propose donc, dans Le Grand Trafic néolibéral, de découvrir  les projets néolibéraux et les méthodes frauduleuses des lobbys européens pour maîtriser le processus législatif.  Europe 2020, Politique agricole commune, TSCG, j’explore chacune des grandes politiques européennes infectées par les conflits d'intérêts sur lesquels jouent habilement les grandes firmes pour préserver et étendre leurs intérêts.
 
Au moment où l'extrême droite et les intégristes religieux  prospèrent sur la peur notamment de l'Europe, où tout le monde sent confusément que le pouvoir exercé par Bruxelles contrevient aux principes élémentaire de la démocratie, cette ouvrage, je l’espère, apportera une réflexion et des perspectives salutaires par leur clarté.
 
J’essaie de dépasser la critique pour des propositions neuves et vigoureuses, ouvrant à nouveau un champ des possibles nettement plus enthousiasmant que le déclinisme européen qui submerge de toute part l’espace public. Mais pour ça une chose est catégoriquement requise : retrouver la souveraineté populaire.
 
Gabriel Amard,
Secrétaire national du Parti de Gauche
Candidat PG aux élections européennes

suivez-moi

facebook

instagram

boîte à outils

Agenda

Vidéos

Faites la loi vous mêmes

Audios

Téléchargements

Liens amis

Publications

Rechercher