• Le droit à l'eau, un combat politique quotidien

    Je participe à l'organisation de la votation citoyenne organisée par la France insoumise dans la métropole de Toulouse pour passer en régie publique de l'eau. Au-delà de l'opportunité de la fin de la délégation de service public à Toulouse (dont voici les arguments), je souhaite partager avec vous ma philosophie sur la question.

    En savoir plus
  • Signez la pétition "STOP à la répression à Bure"

    Les militant.e.s écologistes ne sont pas des criminel.le.s ! Le mercredi 20 juin, plusieurs perquisitions se sont tenues aux domiciles d’opposant.e.s au projet d’enfouissement des déchets nucléaires Cigéo, ainsi qu’à la Maison de la Résistance de Bure. Au moins 10 militant.e.s dont l’avocat en droit de l’environnement Etienne Ambroselli qui défend les opposant.e.s au projet, ont été interpellé.e.s.

    En savoir plus
  • 16 juin : Bure s'invite à Bar

    Celles et ceux qui lisent mon blog savent que depuis plusieurs années je soutiens les opposant.e.s au projet d'enfouissement des déchets nucléaires de Bure. En effet, je me suis exprimé à plusieurs reprises pour défendre la légitimité et la valeur de leur expertise citoyenne, pour valoriser les formes nouvelles de mobilisation politique qui s'y développaient, pour s'opposer aux grands projets inutiles, a fortiori quand ceux-ci sont radioactifs !

    En savoir plus
  • Mark Zuckerberg, sacré lobbyiste !

    C’est rare quand Mark Zuckerberg troque son tee-shirt gris pour un costume cravate. Alors quand ça arrive, on se dit que ça doit être pour les grandes occasions. C’était le 10 avril 2018 pour son audition au Sénat, suite au scandale Cambridge Analytica. L’entreprise, au service du candidat Donald Trump, aurait aspiré les données personnelles près de cent millions d’utilisateurs de Facebook (à son insu) pour ensuite influencer leur vote...

    En savoir plus
  • La Commission concocte en douce un budget pour les 7 prochaines années !

    Le 2 mai dernier, la Commission européenne a publié les documents du « cadre financier pluriannuel » pour les années 2021 à 2027, c’est à dire un budget sur 7 ans...

    En savoir plus
  • Débusquons les Lobbys ?

    Ils s’insinuent dans nos assiettes, dans nos robinets, dans nos trajets, dans l’atmosphère. Ils forcent l’entrée de nos écoles, de nos gares, de nos hôpitaux. Ils tirent les ficelles de dirigeants au mieux complaisant pour leur permettre de répandre leur camelote dans toute l’Europe : glyphosates et pesticides, travail au rabais et autres casses sociales, réseau ferroviaire dépecé et autres privatisations de nos biens communs...

    En savoir plus
  • Les lobbys en Europe - Le grand trafic néolibéral

    Gabriel Amard a lutté pendant 25 ans, pour sortir les lobbys et la finance de la vie communale. Son combat le plus emblématique est sans nul doute celui contre les multinationales de l’eau, qu’il raconte dans La Guerre de l’eau, et L’eau n’a pas de prix. Pour toutes ses actions en faveur des biens communs du vivant, il s’est vu remettre un passeport de citoyenneté universelle à la Maison de l’UNESCO en mai 2013.

    En savoir plus
au fil de l'actualité
Communiqué de La Gauche par l’Exemple - Laurence Sauvage, Secrétaire nationale aux Luttes sociales du Parti de Gauche et Gabriel Amard, Candidat aux élections européennes

Nous rejetons cette logique de concentration qui détruit les emplois et mine la liberté de la presse !

Le groupe de presse quotidienne régionale (PQR), qui possède les quotidiens La Montagne (Clermont-Ferrand), L'Echo Républicain (Chartres), La République du Centre (Orléans), L'Yonne Républicaine (Auxerre), Le Journal du Centre (Nevers), Le Berry Républicain (Bourges) et Le Populaire du Centre (Limoges), a annoncé un plan de licenciements de 230 emplois. Viendront s’y ajouter la suppression d’emploi de 66 autres salariés de l’imprimerie de labeur Fusium (Puy-de-Dôme) qui sera cédée, dans le cas ou un repreneur se fait connaître… Mais cela ne s’arrête pas là : trois autres entreprises de presse à Limoges (SNLP), Chartres (InterHebdo) et Clermont-Ferrand (télévision locale iC1). La encore, 35 journalistes seront concernés par ce plan de licenciements.

 

D’après la direction, le but est de réaliser une économie de 16 millions d’euros annuels, afin d’éviter un résultat courant négatif de 13 millions d’euros en 2016. Le groupe souhaite réorienter son activité vers le numérique et l’événementiel et ainsi diversifier l’offre, en investissement la somme de 15 millions d’euros. A terme, selon le communiqué de la direction, 60 créations de postes seraient prévues.

Le secteur de la presse écrite connaît une crise indéniable. Economiquement, la réorientation vers le numérique semble indispensable. Cependant, la presse écrite est gage de qualité de l’information et de proximité avec les lecteurs. Les quotidiens régionaux sont des éléments vitaux pour la démocratie locale. Vecteur majeur d’informations dans les zones rurales, ils sont aujourd’hui lus quotidiennement par environ 18 millions de personnes. C’est pourquoi il est nécessaire de la préserver et de sanctuariser les postes de ses employés.

Que ce soit pour la presse nationale ou régionale, il faut empêcher et lutter contre la structuration de grands groupes, véritables oligopoles à leur propre service. Ainsi, les difficultés d’un secteur du groupe ne conduiraient pas aux licenciements dans un autre secteur. Ainsi, la liberté de la presse serait préservée des pressions des dirigeants de presse, souvent hommes d’affaires d’influence - bien qu’ici Centre-France n’appartienne – pour le moment - à aucun grand industriel.

L’Etat doit reconnaître l’utilité publique de la presse régionale et locale et intervenir en augmentant les subventions en faveur de la presse d’information !
Ces licenciements sont intolérables ! Le Parti de Gauche soutient les grévistes de L'Yonne Républicaine et du Journal du Centre (Nevers), empêchant les parutions du mercredi 6 novembre mais permettant ainsi d’alerter l’opinion publique de la casse de leur quotidien local.
Le Parti de Gauche se tiendra auprès des grévistes et continuera à lutter avec eux contre ces licenciements, afin de défendre une presse libre et sans muselière.

Lien : http://www.lagaucheparlexemple.fr/

suivez-moi

facebook

instagram

Canal Fi

Canal Fi est une « télé » insoumise qui diffuse en ligne des productions vidéo de la France insoumise, de personnalités de ce mouvement et de youtubeurs et youtubeuses.

boîte à outils

Agenda

Vidéos

Faites la loi vous mêmes

Audios

Téléchargements

Liens amis

Publications

Rechercher