• Débusquons les Lobbys ?

    Ils s’insinuent dans nos assiettes, dans nos robinets, dans nos trajets, dans l’atmosphère. Ils forcent l’entrée de nos écoles, de nos gares, de nos hôpitaux. Ils tirent les ficelles de dirigeants au mieux complaisant pour leur permettre de répandre leur camelote dans toute l’Europe : glyphosates et pesticides, travail au rabais et autres casses sociales, réseau ferroviaire dépecé et autres privatisations de nos biens communs...

    En savoir plus
  • Les lobbys en Europe - Le grand trafic néolibéral

    Gabriel Amard a lutté pendant 25 ans, pour sortir les lobbys et la finance de la vie communale. Son combat le plus emblématique est sans nul doute celui contre les multinationales de l’eau, qu’il raconte dans La Guerre de l’eau, et L’eau n’a pas de prix. Pour toutes ses actions en faveur des biens communs du vivant, il s’est vu remettre un passeport de citoyenneté universelle à la Maison de l’UNESCO en mai 2013.

    En savoir plus
au fil de l'actualité

Depuis 2009, la Grèce a subi plus de neuf plans d'austérité. Éducation, transports, santé, dépendance, rien n'échappe à la rigueur criminelle des comptables de Bruxelles. Les services publics grecs sont massacrés sur l'autel de la bonne santé financière pour garantir aux banques leurs taux usuriers, et donc leurs profits. Rien n'y résiste, rien sauf l'armement.

 Dans les années 2000, la Grèce dépensait 3 % de son PIB dans son budget militaire, au sein de l'OTAN seuls les États-Unis se montrent plus dépensier. Cette situation était connue de tous, « les partenaires » et « amis » européens ne se sont pourtant pas gênés pour passer de juteux contrats avec la Grèce ce qui a fini par plomber les comptes publics helléniques. La France et l'Allemagne sont les premiers de ces « bons amis » qui ont armé la Grèce au delà de ses capacités financières.

En 2010, alors que la situation des comptes grecs est divulguée à tous, que le pays entame sont 3ème plan de rigueur, que Merkel demande la fin de la corruption d'état, l'Allemagne continue de vendre des armes à la Grèce. On peut se demander légitimement quel a été le poids des lobbys de l'armement pour permettre qu'on continue à préserver les lignes de comptes militaires dans les budgets quand toutes les autres étaient fermées.

Aujourd'hui, après les révélations du quotidien allemand Süddeutsche Zeitung, sur l'existence d'une corruption organisée entre l'industrie de l'armement allemande et l'état grec., on sait que la plus part de ces contrats est entachée de corruption. Les pratiques ayant eu cours dans les années 2000 se sont elles arrêtées d'elles mêmes ? Quelle est l'implication du PASOK, le parti socialiste grec, dont l'un des membres fondateur Akis Tsohatzopoulos, a été condamné dans des affaires d'armement et de corruption ? Quel est le coût réel pour le peuple grec de ces politiques qui mêlent le profit à la haine ?

Face à ces dérives, il est temps de repenser la politique européenne de défense mais aussi sa politique de solidarité. Il faut en finir avec le temps des leçons de morale et de probité économique. Casser la logique du féodalisme militaire qui nous attache à Washington et à l'OTAN et développer les solutions européennes diplomatiques et concertées. Le sur-armement ne sert à rien, les politiques militaires doivent être coordonnées, sans dirigisme, respectant les souverainetés nationales. Il faut aussi et surtout en finir avec ces lobbys des marchands de mort. Comment leurs intérêts peuvent ils prévaloir sur ceux du peuple grec ? Qui sont les responsables et quels sont les réseaux qui ont conduit à ces pots de vin ? Si en Allemagne la lumière commence à être faite sur cette affaire, pourquoi la justice française n'examine-t-elle pas les contrats passés par les armuriers français ?

Pour en savoir plus :

http://www.sueddeutsche.de/politik/ermittlungen-in-athen-griechischer-ex-politiker-gesteht-schmiergeld-deal-um-deutsche-panzer-1.1852195

http://fr.myeurop.info/2012/03/07/l-europe-arme-la-grece-malgre-la-crise-4819

http://international.blogs.ouest-france.fr/archive/2012/01/12/grece-arme-allemagne-france-vente-defense-euro-cohn-bendit-c.html

http://www.marianne.net/La-Grece-est-endettee-mais-surarmee-Cherchez-l-erreur_a207086.html

http://www.lemonde.fr/europe/article/2012/06/15/akis-tsohatzopoulos-du-parthenon-a-la-prison_1718420_3214.html

suivez-moi

facebook

instagram

boîte à outils

Agenda

Vidéos

Faites la loi vous mêmes

Audios

Téléchargements

Liens amis

Publications

Rechercher