• Le droit à l'eau, un combat politique quotidien

    Je participe à l'organisation de la votation citoyenne organisée par la France insoumise dans la métropole de Toulouse pour passer en régie publique de l'eau. Au-delà de l'opportunité de la fin de la délégation de service public à Toulouse (dont voici les arguments), je souhaite partager avec vous ma philosophie sur la question.

    En savoir plus
  • Signez la pétition "STOP à la répression à Bure"

    Les militant.e.s écologistes ne sont pas des criminel.le.s ! Le mercredi 20 juin, plusieurs perquisitions se sont tenues aux domiciles d’opposant.e.s au projet d’enfouissement des déchets nucléaires Cigéo, ainsi qu’à la Maison de la Résistance de Bure. Au moins 10 militant.e.s dont l’avocat en droit de l’environnement Etienne Ambroselli qui défend les opposant.e.s au projet, ont été interpellé.e.s.

    En savoir plus
  • 16 juin : Bure s'invite à Bar

    Celles et ceux qui lisent mon blog savent que depuis plusieurs années je soutiens les opposant.e.s au projet d'enfouissement des déchets nucléaires de Bure. En effet, je me suis exprimé à plusieurs reprises pour défendre la légitimité et la valeur de leur expertise citoyenne, pour valoriser les formes nouvelles de mobilisation politique qui s'y développaient, pour s'opposer aux grands projets inutiles, a fortiori quand ceux-ci sont radioactifs !

    En savoir plus
  • Mark Zuckerberg, sacré lobbyiste !

    C’est rare quand Mark Zuckerberg troque son tee-shirt gris pour un costume cravate. Alors quand ça arrive, on se dit que ça doit être pour les grandes occasions. C’était le 10 avril 2018 pour son audition au Sénat, suite au scandale Cambridge Analytica. L’entreprise, au service du candidat Donald Trump, aurait aspiré les données personnelles près de cent millions d’utilisateurs de Facebook (à son insu) pour ensuite influencer leur vote...

    En savoir plus
  • La Commission concocte en douce un budget pour les 7 prochaines années !

    Le 2 mai dernier, la Commission européenne a publié les documents du « cadre financier pluriannuel » pour les années 2021 à 2027, c’est à dire un budget sur 7 ans...

    En savoir plus
  • Débusquons les Lobbys ?

    Ils s’insinuent dans nos assiettes, dans nos robinets, dans nos trajets, dans l’atmosphère. Ils forcent l’entrée de nos écoles, de nos gares, de nos hôpitaux. Ils tirent les ficelles de dirigeants au mieux complaisant pour leur permettre de répandre leur camelote dans toute l’Europe : glyphosates et pesticides, travail au rabais et autres casses sociales, réseau ferroviaire dépecé et autres privatisations de nos biens communs...

    En savoir plus
  • Les lobbys en Europe - Le grand trafic néolibéral

    Gabriel Amard a lutté pendant 25 ans, pour sortir les lobbys et la finance de la vie communale. Son combat le plus emblématique est sans nul doute celui contre les multinationales de l’eau, qu’il raconte dans La Guerre de l’eau, et L’eau n’a pas de prix. Pour toutes ses actions en faveur des biens communs du vivant, il s’est vu remettre un passeport de citoyenneté universelle à la Maison de l’UNESCO en mai 2013.

    En savoir plus
au fil de l'actualité


A l'approche de la journée mondiale de l'eau, les lobbys auraient obtenu que la Commission européenne n'examine pas l'ICE Right 2 Water.

Le 22 mars prochain, nous fêterons la journée mondiale de l'eau. Ce sera l'occasion pour tous les partisans du droit à l'eau potable et l'assainissement mais aussi à tous les défenseurs de la gestion publique de l'eau de porter haut et fort nos valeurs. Ces valeurs qui font passer l'être humain avant les profits des multinationales. Ces valeurs qui mettent l'humain d'abord.

La journée mondiale de l'eau sera une occasion pour nous de dire et de répéter que l'eau n'est pas une marchandise, qu'elle n'a pas de prix, car l'eau est l'égal de l'air et du rayon de soleil. Le 22 mars sera l'occasion pour nous de dénoncer les multinationales de l'eau qui partout dans le monde spolient les peuples. Ce sera pour nous l'occasion de montrer du doigt la Commission européenne qui encore une fois se couche face aux diktats des lobbys.

L'ICE Right 2 Water que j'ai soutenue, dont j'ai relayée l'actualité, qui a recueilli 1,8 de signataires, n'aura vraisemblablement pas de suite. Pourtant elle ne réclamait que le bon sens : le droit à l'eau et à l'assainissement, et la non-libéralisation du service public de l'eau. Déjà, il y a quelques semaines dans mon blog, je critiquais les pressions que les lobbys de l'eau dont Aquafed et EUREAU exerçaient sur les décideurs européens.

En vain, les puissances de l'argent ont été plus entendues que le cri du peuple. Les lobbys ont gagné une bataille. Nous n'attendons plus que la décision officielle le 19 mars.

Mais ils n'ont pas gagné la guerre. Cette défaite demande une plus forte mobilisation de notre part pour faire plier la Commission européenne et ses dirigeants. Nous y étions presque. La forte présence des soutiens de l'ICE à Bruxelles lors de sa présentation en février a montré l'ampleur populaire de la revendication, qui traverse les nationalités.

Que le gouvernement et la Commission européenne appliquent le droit international ! Qu'ils reconnaissent pleinement et mettent en œuvre le droit à l'eau ! Qu'ils agissent non pas comme des idéologues de la gestion privée, mais comme de bons utilisateurs des deniers publics. La gestion municipale est moins chère pour tout le monde ! Elle met en pratique la démocratie participative, parce que nous ne concevons pas de gestion publique de l'eau sans les citoyens et les associations d'usagers.

suivez-moi

facebook

instagram

Canal Fi

Canal Fi est une « télé » insoumise qui diffuse en ligne des productions vidéo de la France insoumise, de personnalités de ce mouvement et de youtubeurs et youtubeuses.

boîte à outils

Agenda

Vidéos

Faites la loi vous mêmes

Audios

Téléchargements

Liens amis

Publications

Rechercher