• Journée internationale pour l’élimination totale des armes nucléaires

    Rencontre avec ICAN, ONG Prix Nobel de la paix 2017 le 26 septembre. Le 26 septembre est la journée internationale pour l’élimination totale des armes nucléaires. A la tribune de l’Assemblée générale des Nations Unies, Donald Trump a appelé mardi à isoler encore plus l’Iran sur le dossier nucléaire tandis que les négociations avec la Corée du Nord n’avancent pas.

    En savoir plus
  • Gestion des flux migratoires : cynisme à tous les étages

    Septembre 2018, Emmanuel Macron, progressiste européen auto-proclamé, refuse le débarquement de 58 migrant.e.s dont une femme enceinte. A bord de l’Aquarius, ils débarqueront à Malte. En juin 2018, la France avait déjà refusé l’accès aux ports de Corse à l’ONG SOS Méditerranée, au mépris du droit maritime qui prévoit que le port le plus proche se doit d’assumer la responsabilité de l’accueil. Le navire avait alors plus de 600 passagers en détresse à son bord.

    En savoir plus
  • Le Ceta a un an : un an de trop

    L'accord de libre échange entre l'UE et le Canada a un an. Seulement 12 pays sur les 28 (27 sans le Royaume-Uni) ont ratifié l'accord. La France ne l'a pas encore signé. Pourtant, l'accord est en vigueur. Il est entré en application provisoire le 21 septembre 2017. C'est l'entourloupe qu'a trouvé la Commission pour imposer un projet que les peuples et de nombreux représentants de leur pays ne veulent pas. Cette application provisoire est en soi un scandale démocratique...

    En savoir plus
  • Des coupes, des coupes encore et encore !

    Des coupes dans l’éducation et la santé pour financer les premiers de cordées ! A la fin c’est toujours le peuple qui porte les nobles sur ses épaules. Deux grandes annonces cette semaine ! Jean-Michel Blanquer, ministre de l’Education, a décidé de supprimer 1800 postes de fonctionnaires. Les services du ministère de l’Education nationale prévoient pourtant une hausse de 26 000 élèves en 2018 et de 40 000 élèves chaque année entre 2019 et 2021...

    En savoir plus
  • Les lobbys à Bruxelles - Le grand trafic néolibéral

    Un ouvrage de Gabriel Amard, #europeennes2019, Édition 2018 revue et augmentée.

    Sortie nationale le 22 août aux éditions www.graffic.fr, chez votre libraire préféré. 10 euros

    En savoir plus
  • Signez la pétition "STOP à la répression à Bure"

    Les militant.e.s écologistes ne sont pas des criminel.le.s ! Le mercredi 20 juin, plusieurs perquisitions se sont tenues aux domiciles d’opposant.e.s au projet d’enfouissement des déchets nucléaires Cigéo, ainsi qu’à la Maison de la Résistance de Bure. Au moins 10 militant.e.s dont l’avocat en droit de l’environnement Etienne Ambroselli qui défend les opposant.e.s au projet, ont été interpellé.e.s.

    En savoir plus
  • La Commission concocte en douce un budget pour les 7 prochaines années !

    Le 2 mai dernier, la Commission européenne a publié les documents du « cadre financier pluriannuel » pour les années 2021 à 2027, c’est à dire un budget sur 7 ans...

    En savoir plus
au fil de l'actualité

Ne donnez plus votre voix à la politique qui fait souffrir le peuple.

Chaque député PS ou EELV devra se prononcer le 29 avril. C'est un vote à 50 milliards. 50 milliards d'euros de coupes sombres dans les budgets de l'Etat, de la Sécurité sociale et des collectivités. 50 milliards pour calmer le courroux de Mme Merkel et de la Commission européenne. 50 milliards pour assommer une fois pour toutes les Français et empêcher la relance économique, au nom de la réduction des déficits et de la dette publics.

C'est une dernière chance pour ne pas capituler. Le 29 avril c'est vous qui avez le pouvoir de dire stop ou encore . Stop à la politique libérale imposée par l'Europe ou encore plus de pouvoir à la finance et aux intérêts privés.

L’Union européenne est devenue une machine à cash pour les banques, qui ont obtenu des Etats des renflouements extraordinaires. Il faut avouer que les lobbys industriels et financiers ont gangréné Bruxelles : partout ils commandent. Ils dictent la politique monétaire en privilégiant la rente par un euro fort. Ils créent les conditions du dumping fiscal et social par le jeu de la dérégulation. Ces lobbys, ces grands dirigeants et actionnaires sont les 1% : ils polluent nos sols, notre eau, et nous jettent dans la misère sans scrupule, nous les 99%. Partout, ils empêchent aux alternatives d'exister, ils brisent les outils industriels, les usines, en empêchant la constitution de SCOP. Ces lobbys construisent le Grand Marché transatlantique, qui inféodera l'Europe à la politique étatsunienne, qui nous obligera à importer du poulet au chlore, du boeuf aux hormones, qui brisera nos acquis sociaux, sanitaires et environnementaux.

Puisque nous partageons le diagnostic, accordons-nous sur les solutions. Au lieu de la règle d'or, instaurons la règle verte. Nous ne pourrons pas prélever plus de ressources que la terre ne peut nous en offrir. Engageons dès maintenant la planification écologique pour assurer la transition énergétique, pour inventer un mode de développement sobre, pour développer l'agriculture biologique et locale, pour chasser les pollueurs, pour lancer l'économie de la mer. Mettons en place un protectionnisme solidaire, seule garantie de survie pour nos industries et nos services. Rejetons les traités européens, pour sortir de ce carcan qui entrave l'investissement dans l'avenir. La règle d'or, les 3% de déficits, l'euro fort nous n'en voulons plus ! Chassons les lobbys de la finance et des multinationales qui font la loi aujourd'hui!

Mesdames et messieurs les parlementaires socialistes et écologistes, ne votez pas ce plan d'économies. Il sera l'acte final de la trahison envers le peuple. Le signal de la désobéissance peut venir de vous le 29 avril.

Ensuite j'appelle solennellement les socialistes critiques, les écologistes, les électeurs de gauche à former avec le Front de Gauche une majorité alternative face à l'austérité de Messieurs Valls, Hollande et Barroso. Ensemble, remettons l'intérêt général humain au cœur des préoccupations politique, économique et environnementale.

Le 25 mai, rompre avec l'Europe de Hollande et Merkel commence par faire passer le Front de Gauche devant le PS de Valls et Hollande. Engageons le travail de refondation de la gauche et de l'Europe.

suivez-moi

facebook

instagram

youtube

Canal Fi

Canal Fi est une « télé » insoumise qui diffuse en ligne des productions vidéo de la France insoumise, de personnalités de ce mouvement et de youtubeurs et youtubeuses.

boîte à outils

Agenda

Vidéos

Faites la loi vous mêmes

Audios

Téléchargements

Liens amis

Publications

Rechercher