l'observatoire insoumis des lobbys en europe

Ecologistes, socialistes de gauche, refusez l'austérité

Ne donnez plus votre voix à la politique qui fait souffrir le peuple.

Chaque député PS ou EELV devra se prononcer le 29 avril. C'est un vote à 50 milliards. 50 milliards d'euros de coupes sombres dans les budgets de l'Etat, de la Sécurité sociale et des collectivités. 50 milliards pour calmer le courroux de Mme Merkel et de la Commission européenne. 50 milliards pour assommer une fois pour toutes les Français et empêcher la relance économique, au nom de la réduction des déficits et de la dette publics.

C'est une dernière chance pour ne pas capituler. Le 29 avril c'est vous qui avez le pouvoir de dire stop ou encore . Stop à la politique libérale imposée par l'Europe ou encore plus de pouvoir à la finance et aux intérêts privés.

L’Union européenne est devenue une machine à cash pour les banques, qui ont obtenu des Etats des renflouements extraordinaires. Il faut avouer que les lobbys industriels et financiers ont gangréné Bruxelles : partout ils commandent. Ils dictent la politique monétaire en privilégiant la rente par un euro fort. Ils créent les conditions du dumping fiscal et social par le jeu de la dérégulation. Ces lobbys, ces grands dirigeants et actionnaires sont les 1% : ils polluent nos sols, notre eau, et nous jettent dans la misère sans scrupule, nous les 99%. Partout, ils empêchent aux alternatives d'exister, ils brisent les outils industriels, les usines, en empêchant la constitution de SCOP. Ces lobbys construisent le Grand Marché transatlantique, qui inféodera l'Europe à la politique étatsunienne, qui nous obligera à importer du poulet au chlore, du boeuf aux hormones, qui brisera nos acquis sociaux, sanitaires et environnementaux.

Puisque nous partageons le diagnostic, accordons-nous sur les solutions. Au lieu de la règle d'or, instaurons la règle verte. Nous ne pourrons pas prélever plus de ressources que la terre ne peut nous en offrir. Engageons dès maintenant la planification écologique pour assurer la transition énergétique, pour inventer un mode de développement sobre, pour développer l'agriculture biologique et locale, pour chasser les pollueurs, pour lancer l'économie de la mer. Mettons en place un protectionnisme solidaire, seule garantie de survie pour nos industries et nos services. Rejetons les traités européens, pour sortir de ce carcan qui entrave l'investissement dans l'avenir. La règle d'or, les 3% de déficits, l'euro fort nous n'en voulons plus ! Chassons les lobbys de la finance et des multinationales qui font la loi aujourd'hui!

Mesdames et messieurs les parlementaires socialistes et écologistes, ne votez pas ce plan d'économies. Il sera l'acte final de la trahison envers le peuple. Le signal de la désobéissance peut venir de vous le 29 avril.

Ensuite j'appelle solennellement les socialistes critiques, les écologistes, les électeurs de gauche à former avec le Front de Gauche une majorité alternative face à l'austérité de Messieurs Valls, Hollande et Barroso. Ensemble, remettons l'intérêt général humain au cœur des préoccupations politique, économique et environnementale.

Le 25 mai, rompre avec l'Europe de Hollande et Merkel commence par faire passer le Front de Gauche devant le PS de Valls et Hollande. Engageons le travail de refondation de la gauche et de l'Europe.