Publications

D comme Droit à l'eau

Cet ouvrage prolonge le manuel « E comme Eau, bâtir et gérer une régie publique »dans la même collection. Ici les auteurs se sont associés pour vous proposer leurs travaux sur le Droit à l’eau. Confrontés à des injustices ils ont décidé d’agir et de trouver des réponses en matière d’accès à l’eau et à l’assainissement. Les coupures d’eau pratiquées « à tour de bras » au domicile de milliers de familles, ou encore les 12 millions d’usagers sans assainissement collectif dans notre pays les ont mobilisé afin de faire avancer le Droit à l’eau en France. Si l’accès à l’eau est un Droit, la question de la gratuité de l’eau vitale est ici posée.

Vous trouverez dans ce manuel tout ce qu’il faut pour faire respecter les lois et règlements mais aussi de quoi faire travailler ensemble les usagers, les élu-e-s et les technicien-ne-s pour faire avancer le Droit humain à l’eau.

Les lobbys en Europe - Le grand trafic néolibéral

Les lobbys en Europe - Le grand trafic néolibéral

Gabriel Amard a lutté pendant 25 ans, pour sortir les lobbys et la finance de la vie communale. Son combat le plus emblématique est sans nul doute celui contre les multinationales de l’eau, qu’il raconte dans La Guerre de l’eau, et L’eau n’a pas de prix. Pour toutes ses actions en faveur des biens communs du vivant, il s’est vu remettre un passeport de citoyenneté universelle à la Maison de l’UNESCO en mai 2013. Dans Le Grand Trafic néolibéral, il démonte la manière dont est née et surtout la façon dont fonctionne l’Europe austéritaire. Un « manuel de désobéissance européenne », voilà la nouvelle arme qu’il propose pour expliquer et lutter contre l’Europe des lobbys, pour débusquer les endroits où les intérêts particuliers se substituent à l’intérêt général. Cette clarification est plus que nécessaire au moment où les extrémistes et les intégristes de tous bords prospèrent sur la peur de l’Europe. Europe 2020, Politique agricole commune, TSCG, le militant du parti de gauche décrypte pour vous avec précision chaque recoin de la novelangue européenne. Il explore chacun des lieux de la domination des marchés, pour que le peuple s’en mêle, pour qu’une remise en cause de ce système puisse avoir lieu et plaide pour l’interdiction des lobbys.

Par Gabriel Amard - Préface de Jean-Luc Mélenchon

ISBN : 978-2-36488-093-1 - Prix de vente : 7 euros

Aux éditions Bruno leprince

www.graffic.fr

E comme Eau

Comment bâtir et gérer une régie publique ?

« L’eau, puisqu’elle est un droit, n’est pas une marchandise. Elle n’a pas de « prix ». Certes sa captation, sa potabilisation, sa distribution et son assainissement supposent des coûts. Mais ceux-ci, s’ils doivent être financés, ne doivent pas justifier de faire des profits. Au contraire, ils doivent légitimer la gestion publique de l’eau, seule capable d’assurer à tous le droit à l’eau, et de réaliser les investissements nécessaires, de telle sorte que le gaspillage cesse, que la qualité de l’eau s’améliore, que chacun puisse disposer de l’ « or bleu ».

La régie publique de l’eau, c’est la concrétisation matérielle de ce principe. C’est le droit transformé en politique réelle. A ne pas confondre avec la gestion en société publique locale ou la société d’économie mixte qui maintiennent la gestion de l’eau dans l’univers totalement commercial des sociétés anonymes de droit privé.

Ce manuel, le deuxième de la collection Les manuels des collectivités donnera à tout-e élu-e et aux citoyen-ne-s qui souhaitent agir pour créer une régie publique de l’eau, les outils juridiques, les instruments d’action publique et les exemples nécessaires. Il rappellera également qu’une volonté politique déterminée est indispensable pour s’attaquer aux délégations de service public de l’eau. »

Gabriel Amard et Vivien Rebière

Prix de vente : 4 euros

Aux éditions Bruno leprince

www.graffic.fr

MILITONS