• Le Ceta a un an : un an de trop

    L'accord de libre échange entre l'UE et le Canada a un an. Seulement 12 pays sur les 28 (27 sans le Royaume-Uni) ont ratifié l'accord. La France ne l'a pas encore signé. Pourtant, l'accord est en vigueur. Il est entré en application provisoire le 21 septembre 2017. C'est l'entourloupe qu'a trouvé la Commission pour imposer un projet que les peuples, et de nombreux représentants de leur pays ne veulent pas. Cette application provisoire est en soi un scandale démocratique...

    En savoir plus
  • Des coupes, des coupes encore et encore !

    Des coupes dans l’éducation et la santé pour financer les premiers de cordées ! A la fin c’est toujours le peuple qui porte les nobles sur ses épaules. Deux grandes annonces cette semaine ! Jean-Michel Blanquer, ministre de l’Education, a décidé de supprimer 1800 postes de fonctionnaires. Les services du ministère de l’Education nationale prévoient pourtant une hausse de 26 000 élèves en 2018 et de 40 000 élèves chaque année entre 2019 et 2021...

    En savoir plus
  • Les lobbys à Bruxelles - Le grand trafic néolibéral

    Un ouvrage de Gabriel Amard, #europeennes2019, Édition 2018 revue et augmentée.

    Sortie nationale le 22 août aux éditions www.graffic.fr, chez votre libraire préféré. 10 euros

    En savoir plus
  • Le droit à l'eau, un combat politique quotidien

    Je participe à l'organisation de la votation citoyenne organisée par la France insoumise dans la métropole de Toulouse pour passer en régie publique de l'eau. Au-delà de l'opportunité de la fin de la délégation de service public à Toulouse (dont voici les arguments), je souhaite partager avec vous ma philosophie sur la question.

    En savoir plus
  • Signez la pétition "STOP à la répression à Bure"

    Les militant.e.s écologistes ne sont pas des criminel.le.s ! Le mercredi 20 juin, plusieurs perquisitions se sont tenues aux domiciles d’opposant.e.s au projet d’enfouissement des déchets nucléaires Cigéo, ainsi qu’à la Maison de la Résistance de Bure. Au moins 10 militant.e.s dont l’avocat en droit de l’environnement Etienne Ambroselli qui défend les opposant.e.s au projet, ont été interpellé.e.s.

    En savoir plus
  • La Commission concocte en douce un budget pour les 7 prochaines années !

    Le 2 mai dernier, la Commission européenne a publié les documents du « cadre financier pluriannuel » pour les années 2021 à 2027, c’est à dire un budget sur 7 ans...

    En savoir plus
au fil de l'actualité

Les groupes d'appuis de la France Insoumise se félicitent du score de leur candidat Jean-Luc Mélenchon dans la circonscription avec près de 21%. Ils ont raison et les 11 000 électeurs/électrices qui ont construit ce résultat peuvent être fier-e-s de ce vote d'adhésion au programme l'Avenir en Commun.

Le Peuple, en 15 mois de campagne, s'est doté d'un outil politique ouvert et citoyen. C'est un bien Commun précieux à disposition de toutes celles et tous ceux qui désirent pleinement voir défendues les idées de partage et d'écologie. La France Insoumise est le cadre de rassemblement pour gagner les élections législatives avec la Force du Peuple. Aux électrices et électeurs de Jean-Luc Mélenchon, et plus largement à tou-te-s les électrices et électeurs qui ne veulent ni de l'extrême droite de madame Lepen, ni de l'extrême finance de monsieur Macron, nous proposons de construire une majorité parlementaire.

D'autres méthodes ont été sanctionnées au 1er tour de la présidentielle. Les accords d'appareils traditionnels de type PS-EELV ont été battus dans les urnes.
Ils ont bloqués 6,5% des suffrages exprimés. Il peut en être autrement pour les législatives.

Déjà dans toute la France des dizaines d'insoumis-e-s socialistes, écologistes et communistes sont engagé-e-s et désigné-e-s parmi les 500 candidatures citoyennes de la France Insoumise. Elles et ils donnent la preuve par l'exemple que nous pouvons bâtir une maison commune à disposition du Peuple. Une preuve encore les 500 000 insoumis que nous sommes désormais puisqu'en 7 jours 50 000 citoyennes et citoyens nous ont rejoint.

Ça coûterait cher au Peuple de ne pas avoir d'augmentation du SMIC, de ne pas avoir la cantine bio et gratuite. Ça coûterait cher au Peuple de ne pas sortir du Nucléaire et de ne pas engager la transition énergétique vers 100% d'énergie renouvelable. L'abrogation de la Loi el Khomri, l'égalité des salaires entre hommes et femmes, le référendum pour une Constituante sont toujours des priorités qui exigent l'élection de député-e-s de la France Insoumise.

Dans notre circonscription c'est possible. Les électeurs peuvent se rassembler dans les urnes autour du programme l'Avenir en Commun en votant pour les candidat-e-s soutenu-e-s par Jean-Luc Mélenchon.

suivez-moi

facebook

instagram

youtube

Canal Fi

Canal Fi est une « télé » insoumise qui diffuse en ligne des productions vidéo de la France insoumise, de personnalités de ce mouvement et de youtubeurs et youtubeuses.

boîte à outils

Agenda

Vidéos

Faites la loi vous mêmes

Audios

Téléchargements

Liens amis

Publications

Rechercher