Désobéissance européenne

Non à l'Europe allemande !

Le magazine allemand Der Spiegel a révélé fin octobre les plans de Merkel pour réformer l’Union européenne. Au menu, rien de digeste, toujours les mêmes plats : contrôle budgétaire accru, respect scrupuleux des traités européens pour imposer le modèle allemand et l’austérité à vie dans toute l’Europe.

Elue « triomphalement » aux élections législatives, selon les commentateurs politiques, la chancelière Angela Merkel se croit plus forte que jamais. Elle peut, puisque chacun semble s’accorder pour la repeindre en chef de gouvernement le plus puissant d’Europe. François Hollande le premier. A les entendre Angela Merkel est l’incarnation suprême d’une gestion efficace, rigoureuse, fruit d’un consensus politique remarquable, puisque à la tête d’une grande coalition entre la CDU-CSU et le SPD... Bla bla bla…

Lire la suite...

Non aux 1300 suppressions de poste d’Alstom !

Le PDG d’Alstom, entreprise spécialisée dans le ferroviaire et la production d’énergie, a annoncé la suppression de 1300 postes en Europe. Il refuse de dire quels sites et quels pays seront les plus touchés et se veut rassurant pour les 18 000 employés en France ! Motif des suppressions de postes : des résultats moins bons que prévus !

La France est la première base industrielle d’Alstom, avec 18 000 employés, soit près de 20% des effectifs totaux.
Alstom n’en est pas à son premier coup d’essai. En 2010, le groupe avait déjà supprimé près de 4 000 emplois en Europe et aux États-Unis. En 2011, 1 380 emplois disparaissent.

Lire la suite...

Un accord de libre-échange UE/Canada ou comment préparer les esprits au Grand Marché transatlantique

Le 18 octobre, après 5 années de négociations, l’Union européenne a conclu un accord de libre-échange avec le Canada, qui n’est autre qu’un cheval de Troie au Grand Marché transatlantique.

Les négociations ont commencé en 2008, le Canada ayant fait la demande d’un tel accord en 2004. Or le grand public n’est au courant des négociations qu’au moment de la signature dudit accord. Les députés européens n’ont pas pris part aux négociations. En effet, depuis le traité de Lisbonne, c’est la Commission seule qui négocie, non les Etats, et encore moins les parlementaires. Il ne s’agit quand même pas d’être démocrates ! Certes, les négociateurs diront que le Canada ne représente qu’un petit partenaire commercial de l’UE comparé aux Etats-Unis, la Chine ou la Russie, par conséquent l’accord serait mineur. N’empêche. Un tel secret sent le souffre.
Et pour cause ! Nombre de clauses du traité auront des conséquences néfastes pour les peuples et les producteurs, des deux côtés des rives de l’Atlantique.

Lire la suite...

La Commission européenne et le gaz de schiste…

Une directive sur l’encadrement du gaz de schiste se prépare…manière d’autoriser son exploitation.

Encore une fois, nous pouvons être fiers des lobbies du gaz de schiste ! Ils n’ont pas réussi en France à faire passer ne serait-ce que la recherche sur la fracturation hydraulique, la Question Prioritaire de Constitutionnalité ayant été rejetée par le Conseil Constitutionnel. Chevron vient d’abandonner son souhait d’exploiter du gaz de schiste en Roumanie, à cause des manifestations. En Pologne, les paysans se battent aussi, contre l’avis du gouvernement. Et pourtant, les multinationales pourront, courant 2014, se prévaloir d’une directive qui fixe des règles environnementales, et ainsi arborer les vêtements verts de l’écologie tout en exploitant du gaz de schiste.
La directive aurait pour but d’harmoniser le niveau de protection des populations, en matière « d'évacuation des gaz à effet de serre et de leur combustion en torchère, de perturbations sismiques, de contamination des eaux souterraines et de gestion de l'approvisionnement et des réserves en eau, de conséquences sur la qualité de l'air et les émissions de bruit, de problèmes d'infrastructures provoqués par les activités de l'industrie lourde » d’après le site Euractiv. A priori cela semble une bonne idée.

Lire la suite...

Du lobbying européen ou comment BMW s’achète le droit de polluer encore…

L’Allemagne a rallié des pays pour retarder la réduction d’émission de gaz à effet de serre par les voitures. Une semaine plus tôt, la famille détenant BMW donnait plus de 600 000 euros à la CDU, premier parti du pays…

Blocage au sommet européen sur les questions écologiques ! Les 28 ministres de l’environnement étaient réunis le lundi 14 octobre pour trouver des solutions et des échéances pour réduire les gaz à effet de serre des voitures dans l’Union.

La commissaire chargée du climat Connie Hedegaard et ses alliés, l’Italie et les pays scandinaves en tête, espéraient réduire les émissions de CO2 à 95 grammes par kilomètre d’ici 2020, en accord avec le plan de lutte contre le réchauffement climatique adopté en 2008. Une folie pour les grosses cylindrées allemandes ! L’Allemagne a convaincu le Royaume-Uni et les pays d’Europe centrale. Merkel souhaitait reporter l’échéance à 2024, histoire de laisser plus de temps à ses constructeurs. Le blocage obtenu vaut gain de cause ! La mesure sera négociée à la marge, les intérêts allemands étant conservés…

Lire la suite...

Scandalisez-vous ! Protéger notre vie privée sur internet

L'actualité des récentes semaines est jalonnée de révélations sur l'espionnage de la vie privée des citoyens du monde entier par les services de renseignement états-uniens. Les fuites ont commencé dans le journal The Guardian. Après plusieurs semaines passées à Hong-Kong, le lanceur d'alerte Edward Snowden, ayant travaillé indirectement pour la National Security Agency (NSA), serait en partance pour l’Équateur, qui lui aurait accordé l'asile politique. Son acte est courageux, reconnaissons-le, tout comme le fut celui de Julian Assange, co-fondateur de Wikileaks.

« Big Brother vous regarde »

Le programme PRISM mis en lumière, il ne fait aucun doute que la vie privée de chacun de nous est surveillée. La NSA inaugurera en septembre le plus grand centre d'interception des communications du monde. Il est maintenant sûr que les États-Unis espionnent les dirigeants politiques, les parlementaires, les diplomates de chaque État mais aussi européens. 

Lire la suite...

MILITONS