Communiqués

Gabriel Amard, candidat du Parti de Gauche aux élections européennes, aux côtés des Meurthe-et-mosellans dans leurs combats pour Nancy et pour le maintien de l'emploi industriel.

Gabriel Amard, secrétaire national du PG, Président de la Gauche par l'Exemple, candidat du PG aux élections européennes, était présent hier, jeudi 23 janvier en Meurthe et Moselle.

Il a rencontré l'union locale CGT de Pont-à-Mousson, qui l'a informé des inquiétudes des salariés de l'usine Saint-Gobain PAM concernant la poursuite de leur activité. Le site a vu en dix ans ses effectifs diminuer de 60 % passant de 5000 employés en 2004 à 2300 aujourd'hui. Les syndicalistes sont en alerte, suite aux 10 jours de chômage partiel subis par les ouvriers l'année dernière et du fait de la faiblesse des commandes en canalisation de 6 mètres.

Lire la suite...

Gabriel Amard, candidat aux élections européennes, à la rencontre des syndicalistes de l'usine Saint-Gobain et de l'hôpital de Pont-à-Mousson le jeudi 23 janvier.

Gabriel Amard, Secrétaire national du Parti de Gauche chargé des élu-e-s et des radicalités concrètes, Président de la Gauche par l'Exemple, l'association des élu-e-s du Parti de Gauche et apparentés, et candidat du Parti de Gauche aux élections européennes, rencontrera, le jeudi 23 janvier 2014, les syndicalistes CGT de l'usine Saint-Gobain de Pont-à-Mousson ainsi qu'une délégation CGT de l'hôpital de la ville. La réunion aura lieu à 17h30 au local de la CGT de l'usine.

Lire la suite...

Soutien aux salariés de BASF Huningue, pour un plan vraiment social !

Depuis lundi 13 janvier, les salariés de BASF Huningue sont en gréve illimitée pour faire valoir leurs droits dans le cadre du plan de licenciement, cyniquement appelé plan de sauvegarde de l'emploi par la direction.

Alors que François Hollande annonce encore une fois des mesures pour faire plaisir au Medef, officialisant en cela sa relation avec Pierre Gattaz, le patron des grands patrons; voici une entreprise qui n'a pas peur de la contradiction. Alors qu'en 2010, elle dégageait plus de sept milliards de bénéfices, la voilà en train de licencier la moitié des salariés d'un site... certainement pas assez rentable pour l'appétit vorace de ses actionnaires.

Lire la suite...

Soutien à Pinar Selek

Cela fait plus de quinze ans que Pinar Selek, sociologue turque et militante féministe est poursuivie par la justice de son pays pour un attentat qu'elle n'a pas commis. Au bout de quatre procès et de trois acquittements, ses opposants ont obtenu sa condamnation en janvier dernier. Depuis, elle est réfugiée politique à Strasbourg.

Lire la suite...

La baisse du chômage n'était pas dans la hotte du père Noël

Communiqué du Parti de Gauche

On se demandait ce que le Père François comptait mettre dans sa hotte de Noel. On le sait ce soir : un communiqué du  ministère du travail qui annonce fièrement que « l’inversion de la courbe du chomage est donc bel et bien engagée en ce quatrième trimestre de 2013 ».

Lire la suite...

Motion proposée par le Parti de Gauche (Fr), Alliance Rouge-Verte (Dk), Syriza (Gr), Bloco (Port), Die Linke (All) sur les questions écologiques

Votée au Congrès du PGE à Madrid le 15 décembre 2013 avec 48% de votes pour et 43% contre.

L’Europe s’enfonce dans une crise terrible, en particulier pour les pays d’Europe du Sud, qui ont vu leur taux de chômage et de pauvreté exploser, dans des proportions qui nous rappellent les pires moments du 20e siècle. La Commission européenne, les gouvernements néo-libéraux et sociaux-démocrates au pouvoir dans toute l’Union Européenne estiment que la seule façon de sortir de cette crise est pour nous de revenir à un modèle de croissance économique basé sur les politiques de l’offre. Nous sommes en désaccord avec cette vision productiviste : produire pour produire, sans aucun respect ni des besoins sociaux, ni des conséquences environnementales.

Lire la suite...

Merkel chancelière grâce aux sociaux-démocrates

Le plus ancien et le plus important des partis sociaux-démocrates européens, le SPD, a permis la réélection de la conservatrice Angela Merkel.

En échange d’un SMIC au rabais prévu seulement pour 2017, le SPD supporte ainsi pleinement une politique néo-libérale classique assortie d’un modèle basé sur l’exportation et donc la concurrence entre les peuples lourd de danger pour l’Europe.

Lire la suite...

Mise en place

Peu à peu le paysage des prochaines européennes se dessine. Pour l’heure il ne s’agit que des grandes lignes. Mais elles constituent le cadre essentiel. Samedi a renforcé l’émergence de deux blocs. Le Parti de la Gauche européenne (PGE) a décidé de défendre un candidat à la présidence de la Commission pendant que les militants du SPD votaient à 75% pour la « grande coalition » avec Merkel.

Lire la suite...

Coup de tonnerre écosocialiste au Congrès du Parti de la gauche européenne

L’écosocialisme devient majoritaire au sein de la gauche européenne.

Avec 48% de votes pour et 43% contre, la motion sur l’écosocialisme proposée par le Parti de Gauche et co-signée avec Syriza (Grèce), Bloco (Portugal), Alliance rouge-verte (Danemark) et die Linke (Allemagne) a remporté une majorité de voix ce dimanche à Madrid.

Lire la suite...

Le Parti de Gauche suspend sa participation au PGE

Communiqué du Parti de Gauche

Le Congrès du PGE a pris ce matin ses deux dernières décisions.

Il a désigné Alexis Tsipras comme candidat à la présidence de la Commission européenne. C’est une belle et grande nouvelle. C’est le choix de la résistance sans concession aux politiques d’austérité, de l’indépendance par rapport à la social-démocratie et au vieux système politique pourri. C’est un encouragement aux efforts du peuple grec qui est à quelques pas de porter au pouvoir un parti qui propose clairement de désobéir aux mémorandums de la Troïka et se prépare ainsi à faire craquer la chaine de l’austérité en Europe.

Lire la suite...

MILITONS