• 16 juin : Bure s'invite à Bar

    Celles et ceux qui lisent mon blog savent que depuis plusieurs années je soutiens les opposant.e.s au projet d'enfouissement des déchets nucléaires de Bure. En effet, je me suis exprimé à plusieurs reprises pour défendre la légitimité et la valeur de leur expertise citoyenne, pour valoriser les formes nouvelles de mobilisation politique qui s'y développaient, pour s'opposer aux grands projets inutiles, a fortiori quand ceux-ci sont radioactifs !

    En savoir plus
  • Mark Zuckerberg, sacré lobbyiste !

    C’est rare quand Mark Zuckerberg troque son tee-shirt gris pour un costume cravate. Alors quand ça arrive, on se dit que ça doit être pour les grandes occasions. C’était le 10 avril 2018 pour son audition au Sénat, suite au scandale Cambridge Analytica. L’entreprise, au service du candidat Donald Trump, aurait aspiré les données personnelles près de cent millions d’utilisateurs de Facebook (à son insu) pour ensuite influencer leur vote...

    En savoir plus
  • La Commission concocte en douce un budget pour les 7 prochaines années !

    Le 2 mai dernier, la Commission européenne a publié les documents du « cadre financier pluriannuel » pour les années 2021 à 2027, c’est à dire un budget sur 7 ans...

    En savoir plus
  • Débusquons les Lobbys ?

    Ils s’insinuent dans nos assiettes, dans nos robinets, dans nos trajets, dans l’atmosphère. Ils forcent l’entrée de nos écoles, de nos gares, de nos hôpitaux. Ils tirent les ficelles de dirigeants au mieux complaisant pour leur permettre de répandre leur camelote dans toute l’Europe : glyphosates et pesticides, travail au rabais et autres casses sociales, réseau ferroviaire dépecé et autres privatisations de nos biens communs...

    En savoir plus
  • Les lobbys en Europe - Le grand trafic néolibéral

    Gabriel Amard a lutté pendant 25 ans, pour sortir les lobbys et la finance de la vie communale. Son combat le plus emblématique est sans nul doute celui contre les multinationales de l’eau, qu’il raconte dans La Guerre de l’eau, et L’eau n’a pas de prix. Pour toutes ses actions en faveur des biens communs du vivant, il s’est vu remettre un passeport de citoyenneté universelle à la Maison de l’UNESCO en mai 2013.

    En savoir plus
au fil de l'actualité

Une proposition du mouvement de " La France insoumise" pourrait ainsi se formuler : "La France insoumise propose que l'accès à l'eau et à l'assainissement de qualité pour toutes et tous soient considérés comme des droits fondamentaux à inscrire dans la constitution de la 6e République. La France insoumise propose un projet de loi sur la gestion publique de l'eau qui sera co-élaboré avec les gestionnaires, les associations citoyennes et d'usagers et les syndicats dans une concertation de l'échelon local à l'échelon national en associant les agences de l'eau. Pas question de nationaliser des installations et des actifs de l'eau et de l'assainissement qui appartiennent déjà aux collectivités. Nous défendrons dans ce processus de rédaction de la loi, une sortie en 5 ans des quelques 10 400 contrats privés de Délégations de Service public (DSP) et nous conforterons avec la Banque Publique d'investissement les 24 000 gestionnaires publics de l'eau et de l'assainissement qui existent déjà.

Nous encouragerons à renouveler le patrimoine de production et de distribution de l'eau afin de réduire rapidement les fuites, le gaspillage et les pollutions par un soutien financier et des prêts à 0%. Nous engagerons une mutation généralisée de l'agriculture en bio avec le soutien des régies de l'eau afin de faire disparaître les intrants et résidus des eaux de surface et souterraines. Comme le permet déjà le code général des collectivités territoriales nous défendrons l'ouverture de conseils d'exploitation des régies publiques aux usagers et à leurs salariés pour élaborer des projets d'accès à l'eau et à l'assainissement en commun et des règles de vie commune autour des champs de captage. Nous sortirons des modèles imposés en matière d'Assainissement Non Collectif. (ANC) qui laissent 12 millions de Français seuls pour régler leur problème en la matière. Puisque nous défendons que l'eau est l'égal de l'air que l'on respire nous proposons que l'accès à l'eau soit gratuit au domicile principal de chaque famille par la suppression des part fixe ou abonnements. Pour les tarifications après compteur nous sommes partisans des tarifications différenciées selon les usages (Professionnels, domestiques, résidences secondaires ou principales, temporaires, secours, conforts, luxes...). L'usage de l'eau dans la cuisine et la salle de bain ne peut pas être accessible dans les mêmes conditions que l'eau qui concoure à un chiffre d'affaire. Ce sera aux instances locales de co-gestion de l'eau dans déterminer les modalités. Fixer des périmètres de protections renforcés autour des champs de captages en concertation avec les communes et les usagers. Lancer un grand programme de phytoépuration pour en finir avec le "tout station d'épuration" qui coûte cher. ( Proposition pour le Projet sur www.jlm2017.fr )

suivez-moi

facebook

instagram

boîte à outils

Agenda

Vidéos

Faites la loi vous mêmes

Audios

Téléchargements

Liens amis

Publications

Rechercher