• Décidez vous mêmes !

    Voici le message que j'adresse aux habitants des communes qui s'intéressent aux élections municipales des 15 et 22 mars 2020. Les mobilisations récentes pour le Climat et le mouvement des gilets jaunes démontrent une forte volonté populaire pour l’intérêt général humain et écologique.

    En savoir plus
  • La qualité de l’eau menacée par les lobbies

    En octobre dernier, lors d’un vote au Parlement européen sur la refonte de la directive eau potable, les lobbies de l’industrie s’activaient déjà dans les couloirs du Parlement pour limiter l’impact de la directive. Nous avions indiqué, à l’époque, que malgré quelques avancées, la directive restait insuffisante sur un certain nombre de points, notamment sur l’absence de mesure de certaines substances chimiques utilisées dans des applications domestiques et industrielles.

    En savoir plus
  • La France insoumise s’oppose à la fermeture des centres de perception !

    Depuis l’année dernière, le gouvernement organise un vaste plan de fermetures de perceptions. Tous les départements ruraux sont touchés. Dans sa logique de casse du service public, le ministère de l’action et des comptes publics a engagé la suppression de dizaines de centres de perception, au détriment des contribuables les plus éloignés et les plus fragiles.

    En savoir plus
  • Une eau encore plus polluée ? C’est non !

    Nous avons droit à une eau de qualité, seine, sans polluants, accessible à tou.te.s. Cependant, selon Générations Futures, la Direction Générale de la Santé (DGS) pourrait tolérer à l’avenir plus de métabolites de pesticides (particules issues d’une solution phytosanitaire) susceptibles d’être présents dans l’eau courante au prétexte qu’ils ne seraient pas « pertinents »...

    En savoir plus
  • Gabriel Amard 8e sur la liste de la France Insoumise est soutenu par le paysagiste écologiste de renommée mondiale Gilles Clément

    Gabriel Amard, en créant la première école du Jardin Planétaire à Viry Chatillon, a posé les bases d'une méthode d'accès à la compréhension du lieu fragile dans lequel les humains, soumis aux injonctions de la surconsommation...

    En savoir plus
  • À Besançon, stop à la criminalisation des oppositions !

    Nous venons d'apprendre avec stupeur que l'une de nos camarades, Claire Arnoux, fait actuellement l'objet d'une menace de dépôt de plainte dans le cadre de son engagement écologiste au sein de l'association Les jardins des Vaîtes...

    En savoir plus
  • Rachat de Saint Gobain PAM par un groupe chinois ? Pas acceptable

    Saint-Gobain Pont-à-Mousson est le leader européen de la production de fonte ductile pour les canalisations d'eau potable et d'assainissement d’eaux usées. Plus de 50% des canalisations européennes sortent de l'usine. Pourtant, Saint-Gobain PAM serait en passe d'être racheté par le groupe chinois XinXing, qui prendrait 60 % du capital...

    En savoir plus
  • Les lobbys à Bruxelles - Le grand trafic néolibéral

    Un ouvrage de Gabriel Amard, #europeennes2019, Édition 2018 revue et augmentée.

    Sortie nationale le 22 août aux éditions www.graffic.fr, chez votre libraire préféré. 10 euros

    En savoir plus
au fil de l'actualité

La blitzkrieg de General Electric et la contre-offensive de Siemens pour racheter le secteur énergie d'Alstom est un danger pour des milliers de salariés français.

Alstom, l'un des fleurons de l'industrie française, ne doit pas être rachetée, pour ensuite être dépecée par les géants américain et allemand. 

Les deux propositions de fusions des multinationales américaine et allemande auront des impacts catastrophiques pour les emplois dans toutes ces entreprises. Les restructurations auront pour conséquence des fermetures et des licenciements massifs. Je pense notamment au site de Belfort où salariés de GE et d'Alstom se font face. Combien d'ouvriers sur le carreau à la suite de la fusion? Combien de friches industrielles? 

Le fabricant de TGV, de centrales et d'équipements électriques, nucléaires et d'éoliennes doit rester français. Il faut du patriotisme économique. L'Etat doit prendre ses responsabilités pour réindustrialiser le pays et amorcer l'indispensable planification écologique pour assurer la transition énergétique. Il faut nationaliser, même temporairement, Alstom en augmentant significativement le capital public dans l'entreprise, via la Caisse des Dépôts et des Consingations et la Banque publique d'investissement, au contraire du dossier PSA.

Alstom Power, ses ingénieurs et ses ouvriers possèdent le savoir-faire pour construire des centrales, des éoliennes, et à l'avenir des stations de géothermie et des usines marée-motrices. Ne laissons pas quelques dirigeants attirés par le profit rapide démanteler notre outil industriel. 

Par ailleurs, ce processus extrêmement rapide pose très sérieusement le problème de la concentration capitalistique et potentiellement de monopoles. Or les abus de position dominante et les monopoles sont strictement interdits dans le droit de la concurrence européenne, rappelons-nous l'affaire Microsoft. Qu'attendent le gouvernement français et la Commission européenne pour mettre un terme à ce rachat? Quand il s'agit de détruire les services publics et sociaux au nom de la concurrence libre et non faussée, gouvernement et Commission agissent très vite. Mais quand il s'agit d'éviter un processus de concentration extrême et le démantèlement de l'appareil industriel français, dont la conséquence serait des licenciements de masse, le gouvernement et la Commission ne font rien.  

Gabriel Amard, tête de liste Front de Gauche aux élections européennes - circonscription Est

suivez-moi

facebook

instagram

youtube

Canal Fi

Canal Fi est une « télé » insoumise qui diffuse en ligne des productions vidéo de la France insoumise, de personnalités de ce mouvement et de youtubeurs et youtubeuses.

boîte à outils

Agenda

Vidéos

Faites la loi vous mêmes

Audios

Téléchargements

Liens amis

Publications

Rechercher